Baromètre RH des collectivités locales 2015 : le point de vue d’Arnaud Robinet, Député-Maire de Reims

Article suivant

A.ROBINET
Arnaud Robinet, Député-Maire de Reims, Membre du Bureau de Reims Métropole.

Reims fait face à une baisse de dotations importante. Comment préserver un niveau d’investissement satisfaisant dans ce contexte ?

Il est vrai que Reims est impactée par des baisses de dotations très conséquentes, comme beaucoup de collectivités. Mais Reims a fait le choix d’un niveau d’investissement conséquent, car c’est une source indéniable de dynamisme pour l’économie locale. Nous avons donc préservé une enveloppe d’investissements de 74 millions d’euros par an, tout en modérant la pression fiscale. Les ajustements nécessaires sont donc opérés sur le fonctionnement global et sur les subventions accordées par la Ville, dont le volume est en baisse de 5 %.

Vous portez un projet de mutualisation avec Châlons-en-Champagne et Epernay. Quelles économies en attendre ?

Nous sommes au début de la réflexion, mais c’est une volonté partagée avec nos agglomérations respectives afin d’assurer l’avenir du territoire dans la future grande région Est. Notre volonté est de créer une communauté urbaine. Les dotations à attendre seraient plus conséquentes et nous récupérerions des marges de manœuvre financières. Une telle construction conduit aussi logiquement à un niveau supérieur de mutualisation des moyens, même si, pour l’instant, il est difficile de chiffrer concrètement les économies à en attendre.

Les mesures que vous avez adoptées sont-elles bien accueillies par vos administrés ?

Toutes les réformes, pourvu qu’elles soient expliquées et concernent tout le monde, sont acceptables et acceptées. Dire qu’une ville n’est pas prête pour le changement est faux, pourvu que tous participent. Les élus ont ainsi baissé leurs indemnités de 20 %, nous avons aussi baissé les dépenses du Protocole, du Cabinet et de la Communication. Ce ne sont d’ailleurs pas des mesures cosmétiques puisque, dès 2014, elles se chiffraient à hauteur d’un demi-million d’euros. Et les efforts se poursuivent !

Mots clés associés

Partagez cet article

Centre de ressources

Baromètre

Baromètre RH des collectivités locales 2015

Vidéo

Début de mandats : un baromètre pour prendre date