Employé de ménage, une contribution discrète mais indispensable au confort des agents et usagers

Tôt le matin, tard le soir, mais aussi parfois dans la journée, ils interviennent pour garantir aux locaux de la collectivité une propreté irréprochable pour les utilisateurs internes et les usagers.

Pour les sites ouverts au public ou lorsque leur travail s’effectue pendant les horaires de bureau, les employés de ménage opèrent avec un souci particulier de discrétion. Malgré cette visibilité réduite, leur rôle, indispensable à l’hygiène et à l’entretien du patrimoine, contribue à la perception d’une collectivité efficace et bien gérée.

Leur mission consiste évidemment à nettoyer les surfaces et l’important patrimoine bâti de la collectivité (centres administratifs, bureaux, salles de réunion, locaux techniques, établissements culturels, sportifs, d’enseignement, crèches…), mais aussi à trier et évacuer les déchets courants et, le cas échéant, à déneiger, laver du linge de maison… Il peut aussi leur être demandé de signaler les anomalies ou les dysfonctionnements qu’ils repèrent, voire d’effectuer eux-mêmes de petits travaux de maintenance, comme le remplacement d’une ampoule.

Pour effectuer ces tâches, l’employé de ménage dispose de matériel, dont il veille à l’entretien et au rangement ; ainsi que de produits, dont il doit parfaitement connaître la nature et les consignes d’utilisation. En effet, malgré les efforts de substitution effectués pour préserver l’environnement, certains produits peuvent encore se révéler très polluants, toxiques ou corrosifs. Il est donc impératif de toujours strictement observer les règles de sécurité, tant lors de leur utilisation que de leur stockage.

Ce métier est particulièrement marqué par la pénibilité physique en raison de tâches à effectuer soit en station debout prolongée, soit en position basse. Ce risque de troubles musculo-squelettiques vient donc s’ajouter à celui, psychosocial, du travail en horaires décalés.

Enfin, parce qu’il dispose de clés, de codes ou de pass pour aller et venir plus ou moins librement dans les bâtiments en fonction de ses attributions, l’employé de ménage porte une responsabilité dans la sécurisation du patrimoine de la collectivité. De fait, il peut avoir accès à toutes sortes de documents confidentiels ou sensibles, ce qui lui impose un vrai devoir de discrétion et de réserve…

Une intérimaire témoigne !

« Je suis employée de ménage. J’effectue depuis 2012 des missions d’intérim pour ma commune. Je m’occupe de la résidence pour personnes âgées et de la surveillance de la cantine. J’apprécie mon travail pour le côté humain. Il me permet de garder un contact social.
Je fais 20 heures par semaine. Je peux organiser mes journées et profiter de mes filles. »

Aline D., Intérimaire Randstad, employée de ménage-cantine dans les Ardennes 

Toutes les fonctions et intitulés dans ce document se déclinent au féminin comme au masculin.

Mots clés associés

Partagez cet article

Centre de ressources

Vidéo

Matinale RH Randstad sur la Politique RH, l'innovation managériale et la GPEEC

Vidéo

Les innovations Randstad.Tech