employeurs publics : vers plus de souplesse dans les recrutements ?

Article précédent

Le programme de transformation Action Publique 2022, lancé par le Premier ministre en octobre 2017, poursuit, selon le gouvernement, un triple objectif d’amélioration de la qualité du service public, de modernisation de l’environnement de travail et de baisse de la dépense publique.

L’un des volets du programme vise à donner plus de liberté et de responsabilité aux managers publics. Lors du 1er Comité interministériel de la transformation publique, en février dernier, le gouvernement a ainsi énoncé son souhait d’étendre « largement » la possibilité de recourir à des agents contractuels,  «notamment pour les métiers ne relevant pas d’une spécificité propre au service public ».

En parallèle, le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Action et des Comptes publics travaille à la « modernisation de la fonction publique territoriale ». En juin, la réunion de la conférence nationale des territoires permettra de réaliser un point d’étape de ce chantier, qui vise à assouplir la gestion des ressources humaines dans les collectivités territoriales.

Même si cette évolution répond aux besoins des collectivités puisque, l’an dernier, 47 %(1) pensaient avoir davantage recours à des emplois non titulaires, elle est à mettre en regard de la question du statut et de sa protection. Comme le rappelait l’Association des DRH des grandes collectivités territoriales (ANDRHGCT) en avril dernier, « les attentes des praticiens concernant la modernisation de la fonction publique ne sont sans doute pas des plans de départs volontaires ou un recours massif aux contractuels » mais « portent plutôt sur une simplification de nos tâches administratives RH pour nous permettre de faire de la vraie gestion des compétences face à l’évolution des métiers ».

(1) Source : Randstad / 8e baromètre RH des collectivités locales, 2017.

 

Mots clés associés

Partagez cet article

Centre de ressources

Vidéo

Matinale RH Randstad sur la Politique RH, l'innovation managériale et la GPEEC

Vidéo

Les innovations Randstad.Tech