interview de Gilles Mayer, directeur général adjoint, communauté de communes Moselle et Madon.

Gilles Mayer, DGA, communauté de communes Moselle et Madon (19 communes et 30 000 habitants, Meurthe-et-Moselle)

Vous avez récemment recruté une responsable des ressources humaines. Pourquoi avoir fait appel à Randstad ?

Les bons candidats RH ne sont pas pléthore et, en tant qu’employeur public, nous avons du mal à accéder à des profils venant d’horizons divers. C’est dans cette démarche d’ouverture que, en complément de nos canaux habituels, nous avons sollicité Randstad, avec qui nous avions déjà noué une relation de confiance à l’occasion de précédents recrutements réussis pour des postes d’adjoint et d’assistant RH.

Les candidats présentés correspondaient-ils à vos attentes ?

Oui. Sachant que nous avions un projet de recrutement, Randstad avait devancé notre besoin et nous a rapidement présenté deux profils très bien ciblés. Au-delà des compétences attendues, ces personnes avaient une bonne compréhension de la culture d’une collectivité locale comme la nôtre. Elles étaient aussi animées par l’esprit de service public. Parmi l’ensemble des candidatures reçues, notre choix s’est très vite porté sur une candidate présentée par Randstad.

Vous parlez de relation de confiance…

C’est précieux d’être dans une collaboration de proximité où l’on est écouté, entendu, avec un partenaire qui est force de proposition. La qualité du service public tient d’abord au professionnalisme des agents. Pour une collectivité qui a besoin d’optimiser ses ressources et son fonctionnement, avoir la bonne personne au bon poste est très important.

 

Mots clés associés

Partagez cet article

Centre de ressources

Vidéo

Le télétravail, levier de transformation managériale

Vidéo

Baromètre RH des collectivités locales 2017

Vidéo

Matinale RH Randstad sur la Politique RH, l'innovation managériale et la GPEEC